Retour d’expérience par Delphine – Séminaire Européen 23-26/11/2018

logosbeneficaireserasmusright_frlogo-erasmus-plus-768x156

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette communication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues. 

photo gpe europeen

Le projet intitulé « L’inclusion un pas vers l’emploi des jeunes » a pour objectif de créer des outils pédagogiques afin d’aider les personnes se trouvant sans emploi à trouver du travail. C’est un travail qui va se dérouler jusqu’en 2020. 

Le 1er séminaire a eu lieu du 23 au 26 novembre 2018 à Bordeaux, au NODE qui est un espace de coworking de l’association Aquinum. Nous y avons accueilli l’association Portugaise Novo Mondo et l’association Grecque Polianapartenaires du projet.

Vendredi matin, nous avons accueilli les partenaires. Ensuite, Karim bénévole de l’association à animer le jeu « Le cercle Alphabétique ». Par la suite, j’ai animé le « jeux des prénoms version théâtrale ». Nous avons animé ces jeux afin d’apprendre les prénoms et crée du lien social.

Délila en tant que président et coordinatrice du projet, a ouvert le séminaire en rappelant  les objectifs, les contenus et le déroulement du projet sur les 2 années à venir (2018-2020). et nous avons commencé à élaborer la trame pédagogique du guide final envisagé. A la fin de la journée, il y a eu l’atelier « Ma vie, mon rêve » animé par la coordinatrice Portugaise.

Samedi, nous avons eu une jeune bénévole qui fait partit de l’association Essplicite qui est venu nous présenter « Les 24h de l’innovation sociale ». Ce jeux concours existe depuis 6 ans à Bordeaux. Son concept consiste à mettre dans une pièce des personnes qui doivent constituer un projet solidaire. A la fin de ces 24h, chaque groupe doit présenter leur projet à un jury. Le groupe ayant gagné le prix se verra réaliser son projet. D’ailleurs, je fais partit d’une association Mouvement Jeunesse 47, qui est représenté par des jeunes sur le territoire à Villeneuve sur Lot. Nous avons fait la même chose mais sur un territoire rural avec des thématiques différentes comme sociales, environnementales, utopiques, économiques…Et cette année nous renouvelons cette expérience.

Lundi, j’ai animé « le jeu du post-it » qui consiste à prendre un post-it et écrire un mot gentil sur quelqu’un. Ce jeu permet à la personne d découvrir ses qualités qu’elle n’a pas toujours conscience. De plus, elle permet de lui redonner confiance en soi et de l’estime de soi. 

Ensuite, par petit groupe nous avons réfléchi à l’élaboration des questionnaires destinés aux jeunes, aux entreprises et aux travailleurs sociaux.

Mon avis personnel…

J’ai trouvé ce séminaire très intéressant par le fait d’élaborer un outil pour aider les personnes sans emploi à trouver un travail. Les activités proposées par les partenaires européens sur la confiance en soi, l’estime de soi et qui nous sommes avant d’être « une liste de compétences »  étaient très intéressantes. Cette rencontre était riche par ces participants et leur gentillesse. De plus, j’ai aimé animé les différentes activités. 



L’ESS au service d’une cause commune – Formation à Gradignan du 19 au 27 novembre 2017

logo erasmus plus jeunesse ok (2)banderole deba

Projet financé avec le soutien de la Commission Européenne.

Pays : Bulgarie, Chypre, Croatie, Grèce, Italie, Portugal, Roumanie et France.

Participants : 20 travailleurs jeunesse et animateurs + 2 formateurs + 2 facilitateurs

Le principal contexte de cette formation est ce qu’on appelle la «crise des réfugiés».

Malheureusement, la discussion à ce sujet semble insuffisante, en particulier dans le contexte de l’éducation non formelle des jeunes. En conséquence, les jeunes sont très souvent exposés à des slogans populistes dans lesquels ils croient aveuglément et qu’ils répètent souvent en parlant des réfugiés et de leur intégration dans notre société.

La solution pour lutter contre cette attitude est de sensibiliser les jeunes à l’impact positif que les réfugiés peuvent avoir à la fois sur notre communauté locale et sur l’économie locale. L’outil parfait, qui peut contribuer à la sensibilisation dans ce domaine, est la promotion de l’économie sociale et solidaire. Des exemples de nombreux pays européens montrent que cette économie sociale peut être un moyen efficace d’intégrer les groupes défavorisés dans l’économie locale.

Par conséquent, afin d’éduquer les jeunes à ce sujet et de les encourager à s’impliquer activement dans des activités dans ce domaine, il nous a semblé essentiel de former d’abord les animateurs de jeunesse et les leaders de la jeunesse, tout en développant des outils et une approche novateurs. C’est ainsi qu’est née cette action de formation à dimension européenne.

 

Les objectifs :

-Sensibiliser les travailleurs jeunesse à l’ESS et à son utilisation pratique dans le domaine de l’inclusion des groupes défavorisés dans la société. Leur présenter des méthodes et des outils qui peuvent être utilisés pour promouvoir ces connaissances parmi les jeunes, dans le cadre de l’éducation non formelle.

-Fournir aux participants l’occasion d’échanger des expériences et des compétences dans le domaine de l’éducation des jeunes à l’entrepreneuriat responsable et à l’économie alternative.

-Partager les meilleures pratiques et les méthodes de travail innovantes ainsi que trouver de nouvelles façons de sensibiliser les jeunes (sur l’économie sociale et les avantages que les réfugiés peuvent apporter à la société), qui peuvent être mis en oeuvre avec succès dans le travail quotidien dans leurs communautés locales.

-Découvrir et explorer le potentiel des projets internationaux sous Erasmus + dans le domaine susmentionné et développer de nouvelles opportunités de projets européens.

 

Les activités réalisées :

-Ateliers, débats, Echange de bonnes pratiques, Discussion avec des professionnels sur les sujets suivants: les réfugiés, l’économie sociale, l’entrepreneuriat des jeunes, l’inclusion, le dialogue interculturel.

-Discussion sur les opportunités du programme Erasmus Plus pour les jeunes ayant moins d’opportunités

-Travail collectif pour co-construire de futurs projets et partenariats dans le cadre du programme Erasmus Plus

-Jeux et soirées interculturelles pour permettre aux participants de se connaître et d’établir un dialogue interculturel.

 

Les résultats du projet :

A) création de fiches pédagogiques présentant les activités et les jeux réalisés (documents à télécharger ci-dessous)

1) Et toi, c’est quoi ta représentation du travail : Atelier pédagogique animé par l’association E-graine

2) Kess’essa + lien vers la vidéo d’introduction du jeu : jeu de rôle animé par l’association Ploucs .

3) Junior Coopérative : jeu animé par les participants français

4) Présentation de la CRESS Nouvelle-Aquitaine

5) L’histoire de l’ESS en France : article rédigé par Mr Timothée DUVERGER, professeur à Scien Po Bordeaux

6) L’entreprise sociale vu d’Europe et des Etats-Unis : article issu du RSE magazine

7) Les enjeux de l’ESS : article issu de BSI Economics

8) pour aller plus loin sur l’ESS : https://www.avise.org

9) Exemple de bonnes pratiques : 

- SINGA France (intervention de Rebecca Avajon et Sultan Nazar de SINGA Montpellier) + l’histoire d’Hamze (vidéo) 

- Le guide du réfugié 

- Petit guide de la CIMADE : Lutter contre les préjugés sur les migrants

- L’ESS à Chypre (en anglais)

- L’ESS en Italie (en anglais) + statistiques gouvernementales sur les migrants (en italien)

- Ile de Lesbos en Grèce (vidéos en anglais) : Platanos refugees solidarity ,   Babel Opera , Pikpa refugee camp

-Bulgarie (en anglais) : Times heroes (plateforme pour faire du bénévolat), Ideas factory (acteur de l’innovation sociale)

B) création d’une vidéo présentant les activités réalisées durant la formation

1) vidéo réalisée par l’équipe française

2) vidéo réalisée par l’équipe roumaine

C) création d’une page face-book dédiée au projet 

 

Un grand merci pour leur soutien et leur participation à : 

-Rosa Florent (association ¨Planète Rires »)

-Omar Najib (Web radio Pessac FM)

-Aude et Aline (association e-graine)

-Sarah et Rémi (association Ploucs)

-Rebecca et Sultan (association SINGA Montpellier)

-Céline (Centre d’accueil pour demandeurs d’asile COS Quancard)

-Nicolas, Florian et Christelle (CRESS Nouvelle-Aquitaine)




Archives pour la catégorie ESS

Retour d’expérience par Delphine – Séminaire Européen 23-26/11/2018

logosbeneficaireserasmusright_frlogo-erasmus-plus-768x156

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette communication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues. 

photo gpe europeen

Le projet intitulé « L’inclusion un pas vers l’emploi des jeunes » a pour objectif de créer des outils pédagogiques afin d’aider les personnes se trouvant sans emploi à trouver du travail. C’est un travail qui va se dérouler jusqu’en 2020. 

Le 1er séminaire a eu lieu du 23 au 26 novembre 2018 à Bordeaux, au NODE qui est un espace de coworking de l’association Aquinum. Nous y avons accueilli l’association Portugaise Novo Mondo et l’association Grecque Polianapartenaires du projet.

Vendredi matin, nous avons accueilli les partenaires. Ensuite, Karim bénévole de l’association à animer le jeu « Le cercle Alphabétique ». Par la suite, j’ai animé le « jeux des prénoms version théâtrale ». Nous avons animé ces jeux afin d’apprendre les prénoms et crée du lien social.

Délila en tant que président et coordinatrice du projet, a ouvert le séminaire en rappelant  les objectifs, les contenus et le déroulement du projet sur les 2 années à venir (2018-2020). et nous avons commencé à élaborer la trame pédagogique du guide final envisagé. A la fin de la journée, il y a eu l’atelier « Ma vie, mon rêve » animé par la coordinatrice Portugaise.

Samedi, nous avons eu une jeune bénévole qui fait partit de l’association Essplicite qui est venu nous présenter « Les 24h de l’innovation sociale ». Ce jeux concours existe depuis 6 ans à Bordeaux. Son concept consiste à mettre dans une pièce des personnes qui doivent constituer un projet solidaire. A la fin de ces 24h, chaque groupe doit présenter leur projet à un jury. Le groupe ayant gagné le prix se verra réaliser son projet. D’ailleurs, je fais partit d’une association Mouvement Jeunesse 47, qui est représenté par des jeunes sur le territoire à Villeneuve sur Lot. Nous avons fait la même chose mais sur un territoire rural avec des thématiques différentes comme sociales, environnementales, utopiques, économiques…Et cette année nous renouvelons cette expérience.

Lundi, j’ai animé « le jeu du post-it » qui consiste à prendre un post-it et écrire un mot gentil sur quelqu’un. Ce jeu permet à la personne d découvrir ses qualités qu’elle n’a pas toujours conscience. De plus, elle permet de lui redonner confiance en soi et de l’estime de soi. 

Ensuite, par petit groupe nous avons réfléchi à l’élaboration des questionnaires destinés aux jeunes, aux entreprises et aux travailleurs sociaux.

Mon avis personnel…

J’ai trouvé ce séminaire très intéressant par le fait d’élaborer un outil pour aider les personnes sans emploi à trouver un travail. Les activités proposées par les partenaires européens sur la confiance en soi, l’estime de soi et qui nous sommes avant d’être « une liste de compétences »  étaient très intéressantes. Cette rencontre était riche par ces participants et leur gentillesse. De plus, j’ai aimé animé les différentes activités. 

L’ESS au service d’une cause commune – Formation à Gradignan du 19 au 27 novembre 2017

logo erasmus plus jeunesse ok (2)banderole deba

Projet financé avec le soutien de la Commission Européenne.

Pays : Bulgarie, Chypre, Croatie, Grèce, Italie, Portugal, Roumanie et France.

Participants : 20 travailleurs jeunesse et animateurs + 2 formateurs + 2 facilitateurs

Le principal contexte de cette formation est ce qu’on appelle la «crise des réfugiés».

Malheureusement, la discussion à ce sujet semble insuffisante, en particulier dans le contexte de l’éducation non formelle des jeunes. En conséquence, les jeunes sont très souvent exposés à des slogans populistes dans lesquels ils croient aveuglément et qu’ils répètent souvent en parlant des réfugiés et de leur intégration dans notre société.

La solution pour lutter contre cette attitude est de sensibiliser les jeunes à l’impact positif que les réfugiés peuvent avoir à la fois sur notre communauté locale et sur l’économie locale. L’outil parfait, qui peut contribuer à la sensibilisation dans ce domaine, est la promotion de l’économie sociale et solidaire. Des exemples de nombreux pays européens montrent que cette économie sociale peut être un moyen efficace d’intégrer les groupes défavorisés dans l’économie locale.

Par conséquent, afin d’éduquer les jeunes à ce sujet et de les encourager à s’impliquer activement dans des activités dans ce domaine, il nous a semblé essentiel de former d’abord les animateurs de jeunesse et les leaders de la jeunesse, tout en développant des outils et une approche novateurs. C’est ainsi qu’est née cette action de formation à dimension européenne.

 

Les objectifs :

-Sensibiliser les travailleurs jeunesse à l’ESS et à son utilisation pratique dans le domaine de l’inclusion des groupes défavorisés dans la société. Leur présenter des méthodes et des outils qui peuvent être utilisés pour promouvoir ces connaissances parmi les jeunes, dans le cadre de l’éducation non formelle.

-Fournir aux participants l’occasion d’échanger des expériences et des compétences dans le domaine de l’éducation des jeunes à l’entrepreneuriat responsable et à l’économie alternative.

-Partager les meilleures pratiques et les méthodes de travail innovantes ainsi que trouver de nouvelles façons de sensibiliser les jeunes (sur l’économie sociale et les avantages que les réfugiés peuvent apporter à la société), qui peuvent être mis en oeuvre avec succès dans le travail quotidien dans leurs communautés locales.

-Découvrir et explorer le potentiel des projets internationaux sous Erasmus + dans le domaine susmentionné et développer de nouvelles opportunités de projets européens.

 

Les activités réalisées :

-Ateliers, débats, Echange de bonnes pratiques, Discussion avec des professionnels sur les sujets suivants: les réfugiés, l’économie sociale, l’entrepreneuriat des jeunes, l’inclusion, le dialogue interculturel.

-Discussion sur les opportunités du programme Erasmus Plus pour les jeunes ayant moins d’opportunités

-Travail collectif pour co-construire de futurs projets et partenariats dans le cadre du programme Erasmus Plus

-Jeux et soirées interculturelles pour permettre aux participants de se connaître et d’établir un dialogue interculturel.

 

Les résultats du projet :

A) création de fiches pédagogiques présentant les activités et les jeux réalisés (documents à télécharger ci-dessous)

1) Et toi, c’est quoi ta représentation du travail : Atelier pédagogique animé par l’association E-graine

2) Kess’essa + lien vers la vidéo d’introduction du jeu : jeu de rôle animé par l’association Ploucs .

3) Junior Coopérative : jeu animé par les participants français

4) Présentation de la CRESS Nouvelle-Aquitaine

5) L’histoire de l’ESS en France : article rédigé par Mr Timothée DUVERGER, professeur à Scien Po Bordeaux

6) L’entreprise sociale vu d’Europe et des Etats-Unis : article issu du RSE magazine

7) Les enjeux de l’ESS : article issu de BSI Economics

8) pour aller plus loin sur l’ESS : https://www.avise.org

9) Exemple de bonnes pratiques : 

- SINGA France (intervention de Rebecca Avajon et Sultan Nazar de SINGA Montpellier) + l’histoire d’Hamze (vidéo) 

- Le guide du réfugié 

- Petit guide de la CIMADE : Lutter contre les préjugés sur les migrants

- L’ESS à Chypre (en anglais)

- L’ESS en Italie (en anglais) + statistiques gouvernementales sur les migrants (en italien)

- Ile de Lesbos en Grèce (vidéos en anglais) : Platanos refugees solidarity ,   Babel Opera , Pikpa refugee camp

-Bulgarie (en anglais) : Times heroes (plateforme pour faire du bénévolat), Ideas factory (acteur de l’innovation sociale)

B) création d’une vidéo présentant les activités réalisées durant la formation

1) vidéo réalisée par l’équipe française

2) vidéo réalisée par l’équipe roumaine

C) création d’une page face-book dédiée au projet 

 

Un grand merci pour leur soutien et leur participation à : 

-Rosa Florent (association ¨Planète Rires »)

-Omar Najib (Web radio Pessac FM)

-Aude et Aline (association e-graine)

-Sarah et Rémi (association Ploucs)

-Rebecca et Sultan (association SINGA Montpellier)

-Céline (Centre d’accueil pour demandeurs d’asile COS Quancard)

-Nicolas, Florian et Christelle (CRESS Nouvelle-Aquitaine)

Les Fermes Musées du Pays H... |
SOL-I-FLOR-E |
La pompe publique de BAILEUX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | emdars
| aide-soutien-développement
| ACC