A propos des attentats de Paris – Novembre 2015

image marianne en larmes

Texte rédigé par NAKIB Délila, le dimanche 15 novembre 2015

Chers Internautes,
Voilà 48h que je reste sans voix face à l’horreur et pourtant je ne suis pas surprise d’une telle situation. Depuis de nombreuses années nous savons ce qui se passe dans notre pays et ailleurs. Les enjeux politiques à court terme ont nuit à une réelle prise en main de cette problématique.
Gagner des voix c’est une chose, acheter la paix sociale une autre chose, compter les morts encore autre chose de bien plus dramatique à mes yeux.
Les attentats de Charlie et autres, début janvier, m’avaient traumatisés. Aujourd’hui, je suis inquiète de l’analyse que l’on peut faire de ces derniers attentats de Paris.
De nouvelles élections auront lieu en France en décembre, et avec elles de nouvelles formes de racisme et d’intégrisme qui tuent notre priorité. Certains partis vont pouvoir en profiter et là sera, de mon point de vue, le début de l’escalade du pire. Certains concitoyens se croiront en sécurité là où, en réalité, leurs représentants politiques ne feront qu’entretenir la haine, la division, l’exclusion.
La France et ses valeurs républicaines seront alors trahies par ses propres enfants qui agissent officiellement pour son contraire et pour notre sécurité.
Le pire est à venir si dans notre propre pays nous sommes incapables de sauvegarder nos fondamentaux républicains.
Je suis dépitée, et je me rends compte que ces attentats amènent des pensées nauséabondes chez mes compatriotes.
La manipulation a lieu dans tous les camps. Même ceux qui se croient démocrates ont pourtant des propos intégristes et racistes sans même s’en rendre compte, convaincus de leur « bien-penser ».
L’émotion prend le dessus et la raison et les valeurs républicaines sont mises aux oubliettes. Quelle tristesse et quelle naïveté qui se traduisent, à leur tour, par une autre forme de violence qu’il faut absolument combattre.
Conclusion : Chers internautes et chers compatriotes, ouvrez les yeux, ouvrez votre raison et votre cœur. Ne laissez pas l’aveuglement et l’émotion vous submerger et dicter votre analyse de la situation.

Réponse à un internaute : 

(…) quand j’évoque l’idée de l’émotion c’est pour souligner que de nombreuses personnes seraient prêtes à bannir nos valeurs républicaines au nom d’une vengeance. Je défend ardemment nos valeurs et je ne veux pas qu’elles soient piétinées…. ce serait donner raison à ces tarés de service et ils gagneraient alors sur un autre terrain qui est le symbole et la preuve de notre humanité. La problématique est très complexe et relève surtout de la géopolitique.

Comme tous mes compatriotes je suis dégoûtée et en colère mais je n’irai pas pour autant transmettre des messages de haine par aveuglement et sous le coup de l’émotion. Ce serait reproduire ce que l’on veut combattre !!!

Restons dignes et continuons à défendre nos valeurs humanistes et notre devise « LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE ».

article sud ouest nov 2015 oki



Rencontre européenne : De la légalité à l’égalité Homme-Femme – du 22 au 30 novembre 2015

logo erasmus plus jeunesse ok (2)

 

 

Page Face book du projet :       Projet européen : De la légalité à l’égalité Homme – Femme

 

Localisation: Communauté Urbaine de Bordeaux.
Type de projet: échange de jeunes européen (KA1. Erasmus Plus)
Thèmes: Lutte contre les discriminations et les violences contre les femmes, le dialogue interculturel et la citoyenneté européenne
Durée: 9 jours (du 22 au 30 novembre 2015)
Les pays impliqués: l’Italie, la Norvège, la Roumanie, la Turquie, la Bulgarie, Danemark, France
Nombre de participants: 36 personnes dont 7 encadrants
Objectifs: Ce projet vise à  permettre aux jeunes (18-25 ans) participants d’être acteurs dans la lutte contre les discriminations et les violences contre les femmes. Pour cela, nous allons discuter avec des spécialistes sur deux thèmes principaux:

1) Les femmes et l’emploi : quels sont les principaux secteurs d’activités pour les femmes ? Quels postes occupent-elles ? Quels types de contrats de travail ? Quels salaires ? Quelles différences par rapport aux hommes ? Existe-t-il des lois qui favorisent l’emploi des femmes dans leur pays ? Sont-elles efficaces ou pas et pourquoi ? Au niveau du secteur privé, les entreprises, les associations, etc, se mobilisent-elles en faveur de la mixité des emplois ? Quels sont les exemples de bonnes pratiques dans leur pays, leur région, leur ville ?

Pour compléter la réflexion, nous ferons un atelier de sensibilisation intitulé « Les métiers ont-ils un sexe ?»

Le débat avec des spécialistes sera axé, d’une part, sur la construction des stéréotypes et des préjugés sexistes et d’autre part, sur le positionnement de chacun des acteurs (demandeur d’emploi et entreprise) afin de comprendre ce qui constitue des freins mais aussi des opportunités.

mixite-logo

 

2) Les violences conjugales : quelles sont les données dans leurs pays ? Quelles sont les politiques mises en place ? Sont-elles efficaces et pourquoi ? Le secteur privé se mobilise-t-il aussi pour lutter contre les violences conjugales ? Quels sont les exemples de bonnes pratiques dans leur pays, leur région, leur ville ?

Pour compléter la réflexion, nous ferons des jeux de sensibilisation pour prévenir ces violences.

Le débat avec des spécialistes permettra à chacun de comprendre les différentes formes de violence et de domination de l’homme sur la femme dans la vie quotidienne. Les jeunes apprendront à repérer les explications et les justifications données par l’agresseur pour expliquer ses actes.

Ils apprendront aussi à s’en protéger afin qu’ils ne soient pas victime de tels abus dont ils ne sont pas responsable.

domestic violence awarness

 

Pour leur permettre de prendre des mesures concrètes dans la lutte contre les discriminations et les violences contre les femmes, les participants travailleront en petits groupes pour créer des outils pédagogiques et des supports de communication. Par exemple, ils pourront  :

-créer des affiches ou des cartes postales avec des slogans,

- interroger les gens dans la rue pour exprimer leurs points de vue.

-créer une vidéo, une chanson, une pièce de théâtre, des quizz, des jeux de cartes, un blog, une page Facebook, un poème, une danse, une chemise, une tasse/un mug, un bracelet, etc.
Le but est que les jeunes soient les créateurs du changement par leurs productions.



Articles récents

Résultats de la rencontre européenne « Sommes-nous Charlie ? »

article pessac oct 2015 fini

Page Face book du projet :       Projet Européen – Sommes-nous Charlie ?

N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour découvrir les activités réalisées durant cette rencontre européenne. 

Emission radio réalisée en direct, le 30 septembre 2015 : 

Les vidéos ci-dessous présentent l’ensemble des ateliers d’expression citoyenne
réalisés par les jeunes durant la rencontre européenne. 

La présentation de leurs travaux a eu lieu dans la salle du Conseil municipal de Pessac, le jeudi 1er octobre 2015

L’atelier dessin

L’atelier musique et le clip vidéo pour la restitution publique

L’atelier photo 

L’atelier radio

L’atelier reporter

L’atelier théâtre

Les soirées interculturelles

Débat sur l’engagement des jeunes avec Mr  Jean-Pierre Augustin, professeur d’université à Bordeaux 3

Interview de Mr Jean-Pierre Augustin par Nikolay Kuzmov, jeune bulgare du groupe radio.

 A VENIR : les débats relatifs à la cybercriminalité, au dialogue interreligieux, au blasphème, à DAESH et à la laïcité…


Mercis à tous ! Rencontre européenne « Sommes-nous Charlie ? »

logo ministere education      logo erasmus plus jeunesse ok (2)      ok logo charlie avenir fini        Pessac_logo2015_cmjn

Projet financé avec le soutien de la Commission Européenne
et parrainé par Madame La Ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem

  Du 20 septembre au 4 octobre 2015, le projet européen intitulé « Sommes-nous Charlie ? Je suis, tu es, nous sommes l’avenir” a eu lieu à Pessac et a réuni une cinquantaine de jeunes (18-25 ans) venus d’Italie, de Bulgarie, de Roumanie, de Lettonie, du Portugal et de France. Des français originaires de Pessac et de la Métropole bordelaise ont participé à la rencontre soutenue par la mairie de Pessac et financé dans le cadre du volet Jeunesse du programme Erasmus+ et parrainé par Madame La Ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

Cette rencontre fait suite aux attentats de Charlie et a eu pour objet d’inviter les jeunes à s’engager par d’autres moyens que la violence. Pour se faire, les jeunes ont débattu avec des personnes qualifiées (élus locaux, professeurs d’université, professionnels et bénévoles, représentants religieux) sur les thèmes suivants : l’engagement citoyen et ses bonnes pratiques en France et en Europe, le dialogue interreligieux et la laïcité, la démocratie, l’universalité des droits humains, le blasphème, DAESH, la cybercriminalité, etc.

Parallèlement à ces débats, les jeunes se sont initiés à des pratiques d’expression citoyenne à travers des ateliers thématiques encadrés par des professionnels et bénévoles. L’appropriation par les jeunes de cette notion d’engagement citoyen s’est faite par la création de performances diverses (musique/chant ; dessin/caricature ; émission radio en direct ; théâtre ; reportage vidéo  et exposition photos et dessin) qui ont été présentées publiquement le jeudi 1er octobre 2015 dans la salle du conseil municipal de Pessac.

Un très grand merci aux différents intervenants et partenaires ayant permis la réussite de cette rencontre européenne : 

-Mr Franck Raynal, Maire de Pessac

-Mme Sylvie Trautmann2e Adjointe au Maire de Pessac, déléguée à l’Économie, à l’Emploi et à la Formation.

-Mme Irène Monlun, Adjointe au Maire de Pessac, déléguée à la Vie Associative et aux Jumelages.

-Mr Naji Yahmdi, Adjoint au Maire de Pessac, délégué au Développement social et urbain.

-Mr François Sztark, Adjoint au Maire de Pessac, délégué à l’Enseignement supérieur, à la Recherche et au Campus.

-Mr Jérémie Landreau, Adjoint au Maire de Pessac, délégué au Développement Durable, à la Participation et à l’Environnement.

-Mr Jean-François Bolzec, Conseiller municipal de Pessac, délégué à la Jeunesse.

-Mr Marc Muret, Directeur de cabinet, mairie de Pessac.

-Mr Fabien Leroy, Chef de cabinet, mairie de Pessac.

-Mr Jean-Pierre Augustin, Professeur des universités, géographe, membre d’ADESS, Université Bordeaux Michel de Montaigne.

-Mme Annie Gourgue, Présidente de l’association La Mouette.

-Mr Jean-Michel Lucas, Docteur d’État ès sciences économiques et membre de l’association IRMA.

-Père Christian Alexandre, Prêtre et Curé de Pessac.

-Mr Gino Gramaccia, Professeur des Universités, laboratoire MICA, Université Bordeaux Michel de Montaigne.

-La gendarmerie, Cellule spécialisée dans la cybercriminalité.

-Mme Hager Karray, Psychiatre, psychanalyste, membre fondateur de l’Espace analytique franco-tunisien (EAFT).

-Mme Saïda Douki Dedieu, Professeur émérite de psychiatrie.

-Mr Boris Garineau, Directeur du service jeunesse de Pessac.

-Mr Clément Billardello, Coordonnateur, et toute l’équipe (Jean Luc…) du Dispositif P.A.M.A (Pratiques Artistiques & Musicales Accompagnées).

-Mme Anne Juquel, intervenante professionnelle de la compagnie de théâtre pessacaise « Pas folle la guêpe » .

-Mr Claude Bacchiana, photographe amateur, et les bénévoles du club photo « Espoir pessacais ».

-Mr Oscar Motta, dessinateur.

-Mr Pascal Corpart, animateur radio, et toute l’équipe (Jérôme, Cindy….) de la radio RIG de Blanquefort.

Articles plus anciens

Invitation débats publics avec des jeunes européens

Rencontre européenne de jeunes du 20 septembre au 04 octobre 2015

FAIRE UN STAGE PROFESSIONNEL EN EUROPE EN 2015 ET 2016

Projet européen « Nous sommes Charlie »

NOUS SOMMES TOUS CHARLIE

Conférence « Le sport au féminin: état des lieux et bonnes pratiques »

Les Fermes Musées du Pays H... |
SOL-I-FLOR-E |
La pompe publique de BAILEUX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | emdars
| aide-soutien-développement
| ACC